ameliaAmelia, 15 ans s'est-elle réellement jetée de son plein gré du toit du collège ? C'est ce que sa mère Kate, avocate cherche à savoir quand quelques mois après la mort de sa fille elle reçoit des SMS douteux et menaçants. Aidée d'un flic expérimenté elle fouille dans le passé de sa fille, découvre l'usage qu'elle faisait des réseaux sociaux et de sa messagerie et tente de comprendre ce qui a conduit sa fille à commettre ce geste alors qu'elle était tout sauf une adolescente suicidaire.

Alors ... il y a de bonnes choses dans ce premier roman ainsi les rapports parfois cruels qui existent entre ados et les dégâts que peuvent causer les réseaux sociaux dans la vie de jeunes gens en pleine construction sont très bien restitués avec toutefois des redondances. Les rapports parents/ados sont aussi assez bien décrits notamment le décalage qu'il y a entre un parent qui fantasme son enfant et la vraie personnalité de ce dernier. L'auteur a également beaucoup soigné sa galerie de personnages à la limite de la caricature sans complètement basculer dedans.

Pour ce qui est de l'intrigue et de la trame narrative je n'ai pas été totalement convaincue, certes cette lecture est addictive et on pousse toujours un peu plus loin pour vite découvrir le fin mot de l'histoire mais dans le dernier tiers du livre j'ai un peu saturé car l'auteur nous abreuve d'un peu trop de fausses pistes ce qui rend la lecture un chouille lassante.

ice-cream-chocolate-icon88106680_QUATRE88106680_QUATRE88106680_QUATRE88106680_QUATRE