image"On ne guérit pas de çe qu'on rate. on ne reprise pas les draps déchirés."

Claire Millecam a 48 ans, elle est mère de deux enfants et professeure de littérature. Elle est lassée d'être prise pour une roue de secours par son amant JO, un homme très indépendant qui se fait un malin plaisir à poster sur les réseaux sociaux des photographies de ses voyages avec son meilleur ami Chris et à l'appeler quand bon lui chante. Afin de l'espionner à distance elle se crée une fausse identité sur Facebook. Elle se fait passer pour Claire une jeune femme brune d'origine portugaise de 24 ans pour rentrer en contact avec Chris et lui soutirer des informations sur Jo. 

Ce qu'elle n'avait pas prévu c'est de tomber peu à peu sous le charme de ce jeune homme de qui elle se rapproche dangereusement. Claire est en prise avec ses Démons : doit elle révéler la vérité sur son faux profil à cet homme qui voudrait tant enfin la rencontrer, doit elle rompre brutalement et attendre que les choses se tassent ?  Quel événement va-il la conduire en hôpital psychiatrique ?

La construction de ce roman est très particulière, il est divisé en trois parties :  la première est la narration de cette histoire du point de vue de Claire, la deuxième du point de vue du psychiatre de Claire et la troisième par l'auteure himself.

Autant j'ai adoré les deux premières parties qui sont d'une grande intensité avec beaucoup de tension et tiennent vraiment le lecteur en haleine que la troisième partie m'a complètement laissé sur le bas côté.

je n'ai pas pu m'empêcher de penser au roman « D’après une histoire vraie » de Delphine de Vigan, ou l'auto fiction se mêle au roman et la franchement je n'avais pas envie de savoir si cette histoire avait été vécue par l'auteure, je m'en fiche complètement surtout quand l'auteure fait genre c'est vrai mais peut être bien que tout ca c'est du fake.... Grrrr dommage parce que les deux premières parties sont vraiment excellentes.

Néanmoins, ce livre qui traite de sujets très intéressants tels que la date de péremption des femmes, des réseaux sociaux et des rapports humains virtuels, du fantasme et de la réalité m'a fait passer un agréable moment de lecture.

J'ai hâte de lire vos avis sur ce roman.

"l'amour c'est rester alors qu'on pourrait s'en aller"