imagesMAGNIFIQUE...

dur, poignant, émouvant...

un premier roman magistral que ce livre de 122 pages dans lequel l'auteur nous raconte l'histoire dramatique de la petite Diana, huit ans qui a disparu. A travers les témoignages des directrices et  instituteurs successifs de l'enfant , du frère aîné, de la tante, de la grand mère, de l'assistante sociale et d'autres protagonistes, on prend connaissance du calvaire subit par cette toute petite fille dont la vie n'aura été que souffrance.

le style est simple sans chichis d'une justesse qui donne beaucoup de force à ce roman. J'ai été happée par cette histoire en ayant vraiment le sentiment que cette petite fille existait bel et bien quelque part en ce moment et vivait le même genre de drame familial...je connais les procédures de protection de l'enfance et je ne peux que saluer la justesse du propos tenu par l'auteur. Tout est crédible, c'est çe qui en fait un roman sincère et puissant.

Alexandre SEURAT pointe du doigt les dysfonctionnement d'un système lourd aux procédures plus absurdes les unes que les autres qui offre un parapluie confortable aux acteurs sociaux au détriment des droits de l'enfant. Merci à l'auteur pour ce merveilleux texte.
A lire absolument.

ice-cream-chocolate-iconice-cream-chocolate-iconice-cream-chocolate-iconice-cream-chocolate-iconice-cream-chocolate-icon