pb-5461ee693877b"Le voici ! Ce pour quoi toutes vos croisades et les meurtres au nom de Dieu ont été commis ! Le voici ! Et ça vous plait ?"

Lu avant et pendant les attentats du 13 novembre à Paris, j'ai été bousculée dans la lecture de ce roman qui au fur et a mesure prenait des sens différents.

Dans l'ensemble je ressors déçue de ce titre mais juste un peu parce que le début m'a complètement transporté dans les mêmes émotions de lectures que je ressentais durant mon adolescence à la lecture du King.

En effet le premier tiers démarre "à l'ancienne" avec ce petit goût de "bazaar" et de "ça" avec l'histoire d'un petit bonhomme de 6 ans, Jamie Morton qui vit avec sa famille dans une petite ville communautaire du comté de Harlow et de l'arrivée du révérend Charles Jabobs autour duquel règne un mystère excitant...un drame horrible à souhait suivi d'un sermon implacable et magistral du-dit révérend...

et puis puffff l'incartade musical a cassé le rythme de ce roman qui démarrait si bien, l'intrigue a perdu de son sens et même après des efforts en dernière partie je n'ai pas été convaincue par cette histoire dans laquelle trop de nostalgie propre à l'auteur m'ont donné l'impression que deux romans s'etaient entremêlés sans vraiment avoir de lien entre eux...

Peut être que les évènements sanglants de Paris ont perturbé ma lecture de REVIVAL et que je suis de fait passé à côté de l'essentiel mais j'ai tout de même l'impression qu'il manquait un je ne sais quoi à cette histoire..

Le sermon du prêtre est un petit bijou d'écriture et de sincérité qui font qu'il faut lire.

 

ice-cream-chocolate-iconice-cream-chocolate-icon88106680_QUATRE88106680_QUATRE88106680_QUATRE