moAttention critique acérée ...

J'ai lu il y a quelques jours l'excellent article sur la recette du mauvais thriller délivrée par Polars addicts ...

eh bien "Le murmure de l'ogre" pourrait illustrer cet article et je vais expliquer tout de suite pourquoi moi je n'ai pas mais pas du tout aimé ce livre.

Nous sommes à Nice en 1922. Le commissaire Louis Forestier, des Brigades du Tigre, et Frédéric Berthellon, médecin à l’hôpital Sainte-Anne à Paris, sont en charge d'une enquête fastidieuse. En effet un tueur surnommé "l'Ogre" par la presse sème les cadavres de deux prostituées et de jeunes garçons en prenant soin de mettre en scène ses meurtres.

Frédéric Berthelon fait office de consultant, en gros il est profileur et sent immédiatement que le criminel est atteint d’une pathologie mentale grave.

Ce dernier bien que malade joue avec les nerfs de la police en les narguant.

Voila donc grosso modo on a donc :

- deux enquêteurs masculins un flic intègre et un médecin super instinctif

-un tueur en série qui commet ses crimes selon un mode opérateur trash et dont on découvre qu'il a eu une enfance traumatisante.

- une série de détails historiques sur le fonctionnement de la brigade mobile, les début de la police scientifique et de l'approche psychiatrique des enquêtes.

- une course poursuite à la fin pour tenter d'interpeller l'assassin ...

bref un polar dit historique avec pleins d'ingrédients indigestes, l'écriture est très linéaire et me donne l'impression d'être assez scolaire. J'ai été déçue par ce livre mais je suis certaine qu'il a trouvé son public.

 

ice-cream-chocolate-icon88106680_QUATRE88106680_QUATRE88106680_QUATRE88106680_QUATRE

challenge thrillers et polars de Liliba- 5/25

88055171_p