"Je ne comprenais pas qu'un seul moment, un mauvais choix, un oeil tourné dans la mauvaise direction, pourrait ouvrir une brèche dans une relation, une fissure qui grandirait, jour après jour, jusqu'à ce que le fossé soit trop grand pour être franchi."

lanneebrouillardGRAND

Ce  pavé de 508 pages m'a beaucoup plu. L'auteure réussit là un très beau roman et traite avec talent des thèmes de la mémoire et de la culpabilité.

L'histoire est celle de la disparition d'une enfant qui échappe l'espace d'un court instant à la vigilance de la fiancée de son père alors qu'elles se promènent sur une plage de San Francisco. Alors que la police conclu avec l'assentiment du père d'Emma à la noyade de celle-ci après plusieurs mois de recherches infructueuses, Abby qui se sent responsable et coupable de la disparition de la petite fille de 6 ans ne veut pas croire à  cette théorie, elle part à sa recherche en faisant appel à sa mémoire et trouve la force de continuer en puisant dans l'amour qu'elle porte à cette petite fille, à son fiancé qu'elle voit s'éloigner d'elle petit à petit et au sentiment de culpabilité qu'elle ressent.

La psychologie des personnages est très juste, on passe de l'espoir au désespoir au fil des pages et on s'attache à cette femme photographe et on ne peut qu'adhérer à son refus au renoncement. Le déroulement de l'histoire est par moment un poil répétitif mais réaliste ce qui fait que l'on est tenu en haleine jusqu'à la fin avec une belle intensité.

Ce livre m'a fait beaucoup réfléchir, frissonner et voyager.

ice-cream-chocolate-iconice-cream-chocolate-iconice-cream-chocolate-icon88106680_QUATRE88106680_QUATRE