2027924033

 

4ème de couverture :

Jocelyne, dite Jo, rêvait d’être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n’a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Elle attendait le prince charmant et c’est Jocelyn, dit Jo, qui s’est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l’épouse) a courbé l’échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu’au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff’Esthétique, 18.547.301€ lui tombent dessus. Ce jour-là, elle gagne beaucoup. Peut-être.

Mon ressenti :

Le coup de coeur de pas mal de lectrice depuis quelques mois... pas pour moi.

Certes il est surprenant que se soit un homme qui ait écrit un tel livre et ce qu'il écrit parfois m'a étonné par la justesse des mots employés pour relater une situation ou certains sentiments de Jocelyne. Toutefois, je suis dubitative quant à la personnalité de cette femme ordinaire on l'aura bien compris mais très très naïve. C'est simple à la fin je me suis dit " qu'elle pauvre fille quand même", très franchement elle est très résignée et cucul.

Je veux bien croire qu'il existe des femmes comme Jocelyne mais bon l'auteur aurait pu lui donner plus de profondeur et là rendre plus intelligente ! quant à l'homme n'en parlons pas ! parce que d'une part je dévoilerais l'issu du roman et d'autre part je pourrais être méchante !!! bref je trouve ce roman peut crédible et surtout assez démago !! Un roman d'homme écrit pour les femmes blessées qui auraient envie d'être consolées ??

"Etre riche, c'est avoir tout ce qui est laid puisqu'on a l'arrogance de penser qu'on peut changer les choses. Qu'il suffit de payer pour ça."

oeu036

2/7

challenge album